Recherche

David H

"Ecrire, comme on parle et l'on crie. Shooter, comme on regarde et l'on vit."

Too Bad

Ça rime à quoi ?!

De courir chaque jour après l’amour, après le bonheur ou le profit.
On rêve tous d’amour, d’un vrai, d’un qui donnera le désir de s’endormir à ses côtés sans jamais en manquer une nuit, une miette. Celui qui donne envie de vivre l’aventure des lendemains heureux, des jours complices. L’amour qui contre vents et marées, se relève et avance encore et pour toujours. On a tous envie, besoin, au fond, de ce truc-là quoi qu’on en dise. Lire la suite

Je mets des gants

Je mets des gants
Quand je parle aux gens
Je mets des gants
Face aux histoires ou à l’argent
Je mets des gants
Toujours l’impression que tu mens Lire la suite

Il fait si beau

J’aime cette nature qui donne la vie
Ce soleil qui redonne envie
Cette chaleur qui petit à petit
Nous rapproche de la folie Lire la suite

Dimanche sous la pluie

Un dimanche sous la pluie
C’est bien souvent un moment d’ennui
Une journée sans fin chantait par la mélancolie
Le seul jour d’une semaine écoulée
Où l’on redoute le temps passé Lire la suite

Prélude

Partir à la pêche aux images
Partir à la découverte du monde
Immortaliser des visages
Capter le beau même dans l’immonde Lire la suite

Give me 5

Il y a trente-cinq ans

C’était le Portugal en mode rallye automobile
C’était l’heure du Grand Prix au Brésil
D’un tonton en discours à la Knesset
Au Guatemala la Dictature toujours en tête Lire la suite

40

Alors ça fait quoi d’avoir quarante ans ?
Franchement ? Rien,
Et franchement, ça fait du bien ;
Quand tout l’identique devient différent. Lire la suite

Une vie normale

Ces derniers temps j’entends beaucoup : j’aimerai avoir une vie normale,
Mais la vie est faite de ce qu’on en fait ;
Alors oui on peut la subir, mais, et après ?
Évolution vers une vie normale ou expérimentale ?
Ou plus souvent : obstination vers une vie qui se montre bancale. Lire la suite

Rouge

Je ne sais pas comment j’ai fait mon histoire,
Mais grande fut ma surprise lorsque j’ouvris les yeux ;
Enfermé dans le noir, je pouvais te sentir, mais sans te voir,
Je pouvais t’entendre, sans pouvoir dire un mot ou deux. Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :